Accueil > Archives en ligne > Manuscrits > Bref historique de l'Académie protestante de Saumur

Archives en ligne

Bref historique de l'Académie protestante de Saumur

Bref historique de l'Académie protestante de Saumur

Gouverneur de la ville de Saumur à partir de 1589, Philippe Duplessis-Mornay, fonde, à l'aide de dons provenant de la cassette royale et des églises protestantes, un collège en 1599, puis une académie en 1607.

"Son but est religieux : donner aux églises protestantes nouvelles des pasteurs et des fidèles d'élite, des officiers, des administrateurs, des juristes, des professeurs, formés ensemble, de toute piété et de toute science" (extrait de "L'académie de Saumur", L-J. Méteyer, 1931).

Il sollicite le concours de professeurs émérites, tels que le pasteur et professeur de théologie écossais Trochorège, qui reste 10 ans à Saumur, Marc Duncan, écossais également, professeur de philosophie, d'histoire, d'éloquence et de grec, Louis Cappel, professeur d'hébreu remarquable, et Moïse Amyrault, originaire de Bourgueil, étudiant, puis professeur de théologie.

Le succès de l'académie est rapide. Les étudiants arrivent des quatre coins de la France, mais également de Suisse, d'Allemagne, de Hollande, d'Espagne et même de Pologne.

A partir de 1619, la vie intellectuelle de Saumur s'intensifie avec la création du collège des Oratoriens destiné à tenir tête à l'académie. Cependant, à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle, apparaissent les premières mesures de limitation d'exercice du culte réformé. L'académie saumuroise décline alors progressivement jusqu'à sa suppression le 8 janvier 1685. En janvier de la même année, le culte est interdit et le temple est démoli. Les biens de l'académie et du temple sont attribués à l'hôpital.

Le fonds de l’académie et du collège protestants de Saumur fait son entrée aux archives municipales en 1958, année du dépôt des archives hospitalières. Il représente un important témoignage de la vie intellectuelle et sociale de la communauté protestante dans la France du XVIIe siècle.

Jean-Paul Pittion, professeur d’histoire moderne au Centre d’études supérieures de la Renaissance à Tours, a remis une synthèse de ses travaux universitaires sur l’histoire de l’Académie aux archives municipales de Saumur, à l’occasion de la mise en ligne du fonds d’archives. Une série de dossiers thématiques complète les chapitres chronologiques.

 La transcription des documents originaux a été réalisée par Anne Faucou, historienne. Valérie Neveu, archiviste-paléographe et conservatrice des bibliothèques, et Véronique Flandrin, archiviste municipale, se sont chargées de la relecture.

 

2 commentaires

  • Cornelis, 17 août 2016 à 17h30Répondre
    Toutes mes félicitations et tous mes remerciements pour ce dossier très bien fait.
  • Archives de la ville de Saumur, 24 août 2016 à 17h21Répondre
    L'équipe des archives vous remercie de ce message !

© Archives de la ville de Saumur - Plan du site - Contact - Mentions légales - Crédits